Nigeria : Michelle Ekure, la diplomate de la cordonnerie

La Nigériane Michelle Ekure est une jeune cordonnière qui confectionne elle-même des modèles de chaussures destinées à la vente. Diplômée d’études en Diplomatie et Relations Internationales depuis 6 ans, Ekure s’est tournée vers la fabrication de chaussures après avoir vainement cherché un emploi.

« J’ai travaillé quelque temps dans une société basée à Lagos, mais j’ai dû laisser ce job, parce que le patron était très endetté. Ensuite, j’ai commencé par acheter et revendre des chaussures dans une société de la place. Cette société vendait de si jolies chaussures qu’un jour, j’ai eu l’idée de  m’approcher de ces gens pour leur demander s’ils pouvaient m’en confectionner, ce à quoi ils avaient répondu par l’affirmative. C’est ainsi que j’ai eu ma première collection de chaussures. Après cela, un ami m’a présentée à un cordonnier que j’ai regardé faire pendant toute une journée. Cela m’a amusée et je lui ai demandé de m’apprendre le métier ; ce qu’il a fait », confie-t-elle dans une interview accordée à Lukmon de Wazobia Global Times USA.

Elle effectue des ventes directes mais écoule plus souvent ses chaussures par le biais des réseaux sociaux tels Instagram, Facebook ou Twitter.

watch Avec ses 6 apprentis, Ekure vend en moyenne 50 paires de chaussures par semaine.

Read Previous

Parcours de 10 jeunes entrepreneurs talentueux d Afrique

Read Next

Congo: Vérone Mankou, l’entrepreneur congolais qui incarne l’Afrique 3.0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

follow site